Partagez | 
 

 "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Malik Caglar

MessageSujet: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Mer 16 Nov - 9:46

La nuit venait de s'abattre sur Ghost Island. Tapit dans l'ombre d'un arbre, Malik guettait les alentours, une cigarette au coin des lèvres tandis que ses yeux, d'une couleur lunaire, glissaient telle une ombre sur chaque passant susceptibles de l'intéresser.

- Trop gros.... même pas en rêve...

Sa voix résonnait avec une nonchalance propre à lui-même, énumérant tout les défauts de ses éventuelles proies alors qu'il n'en avait que faire d'être entendu ou non. Outré, un homme d'une trentaine d'année le foudroya de ses prunelles, le loup lui adressant un magnifique doigt d'honneur en guise de réponse tandis qu'il lui cracha, au passage, une voûte de fumée grisâtre en pleine figure. Toussotant tel un démon, celui-ci jura avant de partir dans de grandes enjambées.

- C'est ça, casse toi. Avec un peu de chance, tu crèveras d'une crise cardiaque.

Jetant négligemment sa cigarette sur le sol, Malik quitta son appui. En cette nuit, il avait décidé de changer ses habitudes. Au lieu d'attaquer un couple, il s'en prendra à un célibataire. Pourquoi? Le loup n'avait pas besoin de raison pour tuer. Quoi de plus excitant que de briser ses petites manies, ses pas foulant la terre humide alors qu'il soupira d'aise comme pleinement satisfait de sa propre initiative. L'homme était-il conscient qu'une meute était à ses trousses? A vrai dire, il s'en contrefichait royalement. Pour lui, ce n'était pas un troupeau de chien galeux qui allait le ralentir, cette idée le poussant même à l'extrême tandis que tout n'était qu'une question de provocation et rien d'autre.

Plus le temps s'écoulait, plus la nuit s'étirait telle une couverture parsemée d'étoiles aussi étincelantes les unes que les autres. Son manteau fouettant le vide dans une allure des plus décontracté, Malik commençait cependant à perdre patience. Portant une nouvelle cigarette à ses lèvres, il grommela tout en l'allumant :

- Et moi qui comptait sur cette nuit pour m'amuser.....

Il ne sut si c'était ses dires qui avait accéléré le destin mais à peine eut-il émit ces mots qu'un homme passa devant lui. Il avait cette carrure propre aux sportifs, cette assurance qui titillait le côté bagarreur du loup comme sentant à travers elle, le besoin de s'y frotter. Ses pupilles s'écarquillant rien qu'à cette idée, l'homme entreprit de le suivre à travers les rues puis le bois tout en demeurant le plus discret possible. Enfin, il allait pouvoir se divertir comme il le souhaitait....

Au bout d'un moment, Malik se cacha derrière les buissons qui peuplaient la forêt, le perdant ainsi du vue alors que son odeur, quand à lui, restait à jamais gravé dans son esprit. Se déshabillant sous la lueur de la lune, l'homme écarta les bras comme accueillant, une fois de plus, sa lumière à la fois divine et démoniaque. Le sourire aux lèvres, ses muscles frémissant au son de son excitation, il laissa l'animal prendre le dessus. En cet instant, il pouvait sentir sa magie se répandre dans ses veines, ses os se tortillant sous son étreinte glacial tandis qu'il en éprouvait une forte douleur mêlé de ce plaisir malsain qui en résultait.

Une fois la transformation achevée, le loup s'étira tel un félin en quête d'exploiter ses capacités, ses iris, devenus aussi rouge que le sang, s'ancrant dans la pénombre alors qu'il huma l'air comme pour retrouver sa proie. Elle était là, ses pas foulant la terre humide tandis qu'elle avançait parmi les arbres sans connaître leurs dangers. Avide de gouter à sa chair, Malik la suivit dans des mouvements fluides et gracieux.

A leurs côtés, les arbres semblaient murmurer entre eux, leurs feuillages caressant le vide alentours alors qu'il régnait, dans cette obscurité presque effrayante, un silence des plus mystique. Courbé tel un chasseur, l'animal se rapprocha de Jake, ses griffes lacérant le sol tandis qu'il y puisait sa force, son essence. Au dessus de lui, la lune cherchait en vain à percer les feuilles qui la rendaient aveugle, celle-ci tenant à suivre son enfant alors qu'elle semblait se comporter comme une mère voulant guider sa progéniture.

Au fur et à mesure que le temps passait dans son sillon, la silhouette de l'homme devint plus précise, plus distincte, Malik se couchant sur la terre humide tandis que le jeu pouvait enfin commencer. Avec une souplesse propre aux loups, il s'élança, un grognement rauque et menaçant frappant le silence alors qu'il tomba à quelques mètres seulement de sa proie. Les oreilles rabattues, ses iris s'ancrant sur elle en quête de la défier, l'animal gronda comme pour attiser son instinct de survie comme pour la contraindre à la peur, comme pour le contraindre à fuir, à courir telle une gazelle apeurée face à un lion conquérant...

____________________________________



Je suis un enfoiré et alors? 
Connard un jour, connard toujours
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jake Harquin

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Mer 28 Déc - 20:27

    *Jake se trouvait dans les bois depuis une heure quand la fatigue commença à se faire sentir. Il ne faisait pas encore nuit, pas tout à fait du moins. Il se posa alors contre un arbre, le premier qu'il trouva. D'un air lasse, il poussa alors un soupir en regardant le ciel qui devint progressivement noir sous les yeux embrumés de fatigue du jeune homme. Il resta là, pendant longtemps. Sincèrement il ne su exactement le temps qu'il avait passé ici, à regarder ce ciel, à songer à sa soeur... Cette chipie! Il l'adorait et en même temps elle l'insupportait... Elle lui en faisait voir de toute les couleurs avec ses mensonges, ses cachotteries, ses mesquineries mais elle n'avait jamais réussis à faire quoi que ce soit qu'il n'avait pas réussis à lui pardonner. Il l'aimait trop pour lui en vouloir très longtemps.

    Revenant soudain à la réalité, il se redressa, réajustant sa veste de cuire et vérifiant une nième fois son arme avant de reprendre son chemin. Il était un chasseur et cela pour toute sa vie. Tout laisse forcement des séquelles non? Surtout ce genre de profession. Se fut alors pensif qu'il reprit son périple dans le sombre forêt. Il pensait beaucoup à sa vie mais il avait apprit à faire la part des choses et là, il ne pensait qu'à traquer, chasser les créatures présentes autour de lui. Il y en avait beaucoup et il le savait. Il ne les entendait pas et cela l'énervait mais à chaque nouvelle traque, c'est la même chose. Il est pauvre humain et pourtant il chérit sa condition qui le rend... humain. C'est un peu du rabachage mais c'est la seul manière de traduire ses sentiments face à tout ça.

    Le temps était stable. Le vent était trop faible pour un humain et de se fait, il ne sentait rien, ne voyait rien et n'entendait rien. Jake était profondément frustré mais surtout mal à l'aise. Un sentiment étrange chez lui qui ne lui arrivait que lorsqu'il se sentait devenir une proie facile. A cet instant, il en était devenue une. Il regarda alors autour de lui, son arme pointée devant mais évidemment il ne voyait rien. Il jura contre lui-même, puis ferma les yeux et écouta chaque son autour de lui.

    Au bout d'une ou deux minutes... ou même plus, il ne les comptait pas, il décida qu'il n'était pas en danger. Du moins pour l'instant. Se remettant en route, il fit attention à ne pas faire trop de bruit alors qu'il marchait sur différent constituant de la forêt. Il ne se doutait pas qu'il était déjà traqué depuis déjà un petit moment. Il n'entendait rien alors pourquoi le supposer. Cependant il avait toujours cette étrange sensation de ne pas être seul. Ne rien voir ne voulait pas dire que son sens de chasseur était en tord... Dans ce cas si, c'était évidemment le contraire. Il comprit qu'il était effectivement pas seul quand il se retourna et sentit le vent lui apporter une odeur étrange, différente de la nature. Une odeur animal semble-t-il. Il pensa directement à un loup-garou ou à un n'importe quel créature pouvant se muter en humain ou en animal. Le jeune homme chercha autour de lui, pour trouver son chasseur. Jake détestait devenir la proie, c'était pour lui une faiblesse et un grand danger bien sur. Il était parfaitement conscient que si lui était dangereux par son savoir et ses armes, les créatures qu'il chassait l'était encore plus par leur nature...

    Évidemment, en cherchant, même en cherchant Jake n'avait absolument pas trouver la source de l'odeur ni de cette sensation d'être un proie. Il décida alors que la provocation était peu être la seul solution pour faire sortir le loup de sa tanière. Il aurait souris s'il avait pu rien qu'en pensant au fait que sa soeur lui aurait lancer un regard furibond sachant se qu'il s'apprêtait à faire. Elle avait raison de penser que c'était débile de provoquer son « agresseur » et pourtant il le faisait souvent. Les créatures ne venaient pas à lui, en général du moins. Non il les provoquait et Jake était bien décider à ne pas s'arrêter en si bon chemin.*

    T'es où saloprie!? Montre toi! Tu veux m'attaquer? Tu veux jouer? Alors affronte moi, monstre!

    *Jake venait de crier sa phrase, froide et virulente. Il ne s'en voulait pas le moins du monde. Il attendait. Son arme en jout et son attention au maximum. Ce qui était moins sur c'est qu'il ne se fasse pas avoir et pour cela sa peur était plutôt présente, le rendant encore plus volontaire et déterminé qu'il ne le voulait au départ. *

____________________________________




La vie est un défit jamais vaincu et pourtant, nous essayons tous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Malik Caglar

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Sam 28 Jan - 13:33

« T'es où saloperie!? Montre toi! Tu veux m'attaquer? Tu veux jouer? Alors affronte moi, monstre! » L'homme l'avait sentit, sa voix perçant l'antre du silence alors qu'il vociférait tel un chien égaré. Grognant, ses griffes labourant le sol, Malik s'en délecta d'avantage. Non seulement la chasse devenait intéressante mais en plus, d'après ses dires, il venait de tomber sur un chasseur ou du moins, une personne qui connaissait leurs existences. Au plus profond de son être, le loup jubilait, ses iris s'ancrant sur la silhouette de sa proie tandis qu'il se murmura à lui-même.

« O oui je veux jouer avec toi bourreau des cœurs. Prépare toi à danser car le monstre est juste à côté. »


Au dessus d'eux, la lune essayait en vain de se frayer un chemin parmi les arbres, l'animal se courbant légèrement comme prêt à bondir alors que l'homme menaçait les alentours de son arme. Son ton était virulent, froid tel un fouet destiné à claquer ceux qui l'approchaient. Il semblait avoir une fougue similaire aux jeunes d'aujourd'hui, son assurance devenant insouciance tandis qu'il se croyait maître de la situation.

Une odeur de peur se mêlait à celle de l'excitation, Malik quittant son emplacement alors qu'il sauta avec toute la grâce qu'un loup pouvait avoir. Ses pattes retrouvant la dureté de la terre, l'animal planta sauvagement ses iris sur Jake. En cet instant, celui-ci était de dos, l'homme poussant un grognement des plus rauque tandis qu'il se mit à tourner autour de lui tel un vautour en quête de chair fraiche.

« Me voilà petit humain. Allez montre moi un peu ce que tu sais faire. Tire si tu es un homme. »

Bien évidemment le chasseur ne pouvait entendre ses dires mais par ses gestes, par ses grondements, Malik le défiait, ses prunelles rougeâtres se plantant dans les siens alors qu'il le frôla presque de sa fourrure noirâtre. Claquant des crocs, les oreilles légèrement rabattus sur le sommet de son crâne, le loup le bouscula soudainement.

Quel plaisir que de le voir tituber. Quelle euphorie d'être le dominant et lui le soumit. Comme le loup avait envi de s'amuser avant de lui porter un coup fatal. Comme l'animal avait envi de jouer tel un enfant avec une balle. Sans marquer la moindre pause, Malik le plaqua brusquement sur le sol durcit par la gelée, ses iris s'ancrant plus profondément dans les siens tandis que son visage n'était qu'à quelques mètres de celui de Jake.

« Malik : 1, chasseur : 0 »

____________________________________



Je suis un enfoiré et alors? 
Connard un jour, connard toujours
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jake Harquin

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Dim 11 Mar - 19:58

*Jake avait peur et il le sentait pourtant cela ne l'arrêta pas. Il cherchait partout autour de lui la créature, un loup-garou certainement qui le chassait. Il n'y avait que ce genre de créature pour chasser de cette façon, prenant au piège sa victime et jouant avec sa peur. Le jeune chasseur avait une certaine honte d'avoir peur mais étant donné qu'il la maîtrisait, cela ne lui posait plus vraiment de problème, surtout qu'il n'avait pas le loisir de la calmer ou de penser à autre chose que de sauver sa peau. Il n'entendait rien et c'était très mauvais, il le savait. De plus étant humain, sa vision nocturne n'était pas des meilleurs même si il pouvait discerner une ou deux choses mais pas bien plus. Jake avait apprit à s'y faire. C'était comme ça. Tournant rapidement sur lui-même pour trouver la bête, il ne vit qu'au dernier moment cette créature tomber derrière lui. Le chasseur se tourna le plus rapidement possible pour voir la bête, un loup aussi géant qu'impressionnant, comme tout les membres de son espèce. Jake fut tout de même surpris par la lueur qui régnait dans les yeux du loup. Une lueur humaine et pourtant animal... Cette bête était bien étrange mais après tout, il était à Ghost Island, la ville la plus bizarre du monde. Son arme toujours pointé sur la bête, il regarda cette dernière tourner autour de lui. Jake devait tirer mais il voulu attendre. Quoi ? La réaction de la bête ? C'était idiot et très humain mais voilà, Jake était très humain... Cela allait lui coûter cher puisque quelques instants plus tard, la bête fut sur le chasseur. Jake fut si surpris que son arme lui échappa, tombant juste au dessus de sa tête et pourtant trop loin pour pouvoir la prendre puisque la bête bloquer tout mouvement vers le haut par ses pattes. Le chasseur regarda la bête et pendant un instant, il céda à la panique pensant à une chose qu'il se refusait en temps général... Sa sœur.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mercy avait encore fait une bétise et Jake avait ramassé les morceaux. Elle était encore petite mais quand même, le grand frère en avait assez de toujours passé derrière elle pour qu'elle ne soit pas gronder par les parents parce qu'après elle lui en voulait tellement... C'était une chipie et pourtant Jake l'adorait... Il aurait tout fait pour elle.
Plonger dans ses pensées, il n'entendit pas sa sœur tombée dans les escaliers et ne comprit que ce qui c'était passé quand il se retourna et vit sa sœur à terre, les yeux clos et ne bougeant pas. Il cria, hurla le nom de ses parents qui accoururent pour emmener l'enfant à l'hôpital qui fut prit rapidement en charge à cause de la gravité de son cas. Mercy resta pendant plus d'une semaine à l'hôpital dont cinq jours dans le coma, son crane ayant beaucoup trop subit pour un petit être de sept ans. Jake n'avait pas voulu quitter sa sœur de tel sorte que leur mère devait rester à l'hôpital la nuit pour éviter que les deux enfants soient seuls dans la petite chambre de Mercy. Le jeune garçon s'en voulait. Sa sœur était sa responsabilité et plus tard, sa raison de se battre contre le monde extérieur... Il ne voulait pas la perdre et chaque jour, il attendait en tenant sa main que ses petites yeux marrons s'ouvrent et lui sourit mais il dû attendre encore et encore pour finalement les voir et quand cela fut Jake prit une décision : Il ne laisserait jamais sa petite sœur.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Jake ne voulait pas laisser sa sœur, il devait la retrouver, lui botter le train par la même occasion et pour cela, il devait tuer cette puanteur dégoûtante qui bavait d'envie au dessus de lui et commençait à lui faire mal au niveau des épaules, ses pattes s'enfonçant dans la chair du chasseur. Ce dernier poussa alors un crie de rage, sortant un couteau accroché à la ceinture qu'il avait à la taille, le plantant dans la chair épaisse et poilu de la bête. La couteau s'enfonça jusqu'au manche dans le corps de la créature, permettant au chasseur de s'échapper de ses griffes, reprenant le couteau orné d'argent qui fit aussi mal à la sortie qu'à la rentrée. Regardant rapidement son épaule, il vit quelques perles de sang y couler doucement mais rien de bien grave si ce n'est que la peau mit à vif de cette façon était très douloureux. Le couteau dans la main, l'air un peu courbé en attente de l'attaque, il fixa l'animal avec une rage humaine sans nom, même pour sa race. Il allait découper cette bestiole en morceau et après il partirait chercher sa sœur pour lui dire après un bon bottage de cul qu'il l'aimait profondément... Ouais, on peut toujours rêver. Il a jamais dis je t'aime à personne alors pourquoi commencer... Cependant, elle le comprendrait.

Cela donna une véritable motivation à Jake pour devenir une véritable terreur en tant que chasseur et même si il savait qu'il allait avoir mal avec cette bête, se serait réciproque, il ferait tout pour ! Fixant rageusement la bête, il ne pensa qu'à une chose : Il ne devait surtout pas se faire mordre. *

____________________________________




La vie est un défit jamais vaincu et pourtant, nous essayons tous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Malik Caglar

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Jeu 24 Mai - 17:20

La peur. Cette odeur enivrante qui te transperce et attise ton appétit. Sentir sa proie se mouvoir. Le sentir se débattre, tenter de lui échapper sans jamais y parvenir. Ô combien, c'était plaisant, excitant surtout pour un meurtrier tel que lui. Ses iris luisant sous la lueur de la lune. Un grognement strident jaillissant de sa gorge. Ô combien, le désir de tuer n'en devenait que plus grand.

Ses oreilles se rabattant sur le sommet de son crâne, Malik appuya d'avantage sur le corps tremblant de son ennemi. Fuir ne lui servirait à rien. Cette proie était condamnée telle une gazelle vivant ses dernières heures. Du moins, c'est ce qu'il croyait, le traqueur le prenant subitement aux dépourvus alors qu'il sortit de sa ceinture, une lame aiguisée.

Tel un barbare sur un champ de bataille, Jake poussa un cri. Un cri de rage qui se percuta en écho dans cette vaste forêt. Sans que le loup ne puisse s'échapper, le couteau vint violemment rencontrer son pelage, une effroyable douleur le foudroyant de l'intérieur tandis qu'il roula subitement sur le sol. Propulsé par la souffrance même.

Un hurlement. Un hurlement animal rejoignant le ciel et ses étoiles. A terre. Sa poitrine se soulevant à chaque respiration, la créature mit un certain temps à s'en remettre. Son sang coulant sur le sol tel un poison. Une brusque frustration s'insinuant dans ses prunelles. Serrant la mâchoire, Malik subissait également le poids insoutenable de sa propre honte.

« Sale fils de pute. Tu vas me le payer. »

Une pensée. La haine se joignant à la douleur. Relevant la tête avec toute la hargne dont il était capable, le loup resta quelques instants immobile. La nature et ses avantages. Contrairement à ses plus proches cousins, un loup-garou guérissait de ses blessures. Au lieu de rester ouvertes, elles se refermaient telle une bénédiction donnée par la lune elle-même. Il suffisait de quelques minutes. Il suffisait d'un moment pour que l'entaille, à jamais, disparaisse.

Fixant la créature comme pour le percer de ses lueurs, l'homme restait là. Immobile tel un parfait crétin. Partir aurait été la meilleure des solutions et pourtant, il choisissait de se battre plutôt que de s'enfuir. Pathétique.

« La connerie humaine dans toute sa splendeur. »

En un éclair, Malik se redressa. Poussé par l'envie de vengeance, il fit abstraction de la douleur pour se focaliser uniquement sur l'ennemi. Puiser d'avantage dans ses forces pour l'atteindre et le soumettre.

Ses crocs cherchant frénétiquement un point pour s'y amarrer. Son regard jaunâtre pétillant sous l'excitation et le désir. Désir de la chair humaine. Désir de le détruire comme on éclate un ballon. Le poussant tel un vulgaire chiffon, le loup entreprit, tout d'abord, de le désarmer. Un couteau qui tombe. Le bruit de la lame s'entrechoquant avec la terre. Ses pattes jouant avec elle comme joue avec de la peinture, la créature planta de nouveau ses iris dans ceux de Jake.

« Courageux mais profondément crétin et suicidaire. Allez pauvre tafiole, montre moi encore ce que tu as dans le ventre. »

Un élan. Sa mâchoire entourant la jambe droite du traqueur. Sans faire dans la dentelle, Malik croqua dedans telle une pomme bien fraiche et bien mûre. Sauvage. Ses grondements n'en devenant que plus puissants, il le fit basculer en arrière. Une fois de plus. Une fois encore alors qu'il le secoua tel un prunier. Un prunier qui était particulièrement alléchant et savoureux....

____________________________________



Je suis un enfoiré et alors? 
Connard un jour, connard toujours
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Jake Harquin

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  Jeu 2 Aoû - 16:28

*Jake était tellement content d'avoir enfin atteins la bête avec son couteau à la lame d'argent qu'il prit le temps de se redresser, reprenant ainsi son souffle. De fine gouttelette de transpiration coulant le long de sa nuque et se propageant le long de sa colonne vertébrale lui faisait comprendre qu'il avait bien plus chaud qu'il ne l'avait cru. Mais après tout, quel chasseur pense à la température de son corps alors qu'il a un adversaire de taille devant lui.

A présent debout, il fixa la bête. Elle avait mal. Sa blessure allait guérir mais la douleur provoqué par l'argent est une sensation délectable pour le chasseur. Ainsi, Jake jubila pendant quelques instants, sa proie étant à sa merci... Enfin il cru sincèrement que la douleur aurait plus ou moins paralysé le loup et ainsi, Jake aurait pu le tuer sans trop d'effort mais voilà, alors que le jeune homme s'approcha du loup, ce dernier bougea. Il se mit même debout et cela avec une rapidité qui stupéfia le jeune homme. Ce loup devait être bien plus vieux que ne l'avait pensé le jeune chasseur au début... De plus il était seul, donc certainement un solitaire... Les plus dangereux. Mais c'est noël ! Le jeune chasseur se demandait si un jour sa bonne étoile fera son apparition... Apparemment, ce ne serait pas pour aujourd'hui...

Alors que Jake rencontra le regard de la bête, la rage que contenait le regard du loup fit manqué un battement au cœur du jeune homme. Ce dernier n'eut même pas le temps de se préparer à l'assaut. Tout alla trop vite pour l'humain qu'il était. Tombant lourdement sur le dos, il sentit une douleur fulgurante au niveau de ses poumons, comme si une côte avait pris le mauvais virage. Son couteau avait volé. Le loup avait voulu le désarmé et malheureusement il venait d'y arrivé. Le souffle court, Jake ne pu récupérer son couteau et encore moins se redresser pour éviter l'inévitable : La morsure.

Son torse se soulevant douloureusement sous sa respiration, Jake chercha un moyen de sortir de ce merdier dans lequel il avait, encore une fois, plongé les deux mains en avant. Il ne trouva rien, sa réflexion étant totalement coupé par une douleur insoutenable et créée par la morsure du loup-garou à son mollet. Jake tenta de secouer la jambe pour que la bête le lâche mais le simple faite de bouger son pied fit hurler Jake de douleur. Il sentait son corps souffrir, son cœur battre beaucoup trop vite, sa transpiration devenant de plus en plus intense et ce misérable loup-garou était toujours accroché à son mollet. Le chasseur commença, frénétiquement, à se fouiller. Avec un peu de chance, il lui restait une petite arme, quel qu'elle soit, il voulait absolument trouver quelques choses mais rien. Il n'avait absolument plus rien sur lui si ce n'était ses vêtements.

Il venait de comprendre que sa fin était là. Il ferma les yeux, une larme coulant le long de sa joue, non pas pour sa mort mais parce qu'il allait laissé sa petite sœur, seule, dans ce monde de merde que détestait tant le jeune homme. Depuis la mort de leur père puis de leur mère, Jake ne supportait ce monde que pour elle, seulement pour elle, Mercy. Mais voilà, il n'allait pas tenir sa promesse. Une promesse que chaque aîné d'une famille de chasseur fait : Protégé le petit frère ou la petite sœur.

Une dernière fois, il regarda le loup. Sa gueule était bien voyante, le sang de la jambe de Jake coulant encore et encore. Le regard de Jake devint alors vitreux puis soudain, plus rien. La mort semblait l'avoir prise dans ses bras quand soudain, il se mit à convulsé, totalement inconscient. Jake ne le savait pas. Le loup le savait peut-être. La mort n'était pas là pour le chasseur, pas aujourd'hui. Une tout autre chose était venu pour lui et il n'allait pas apprécié... *

____________________________________




La vie est un défit jamais vaincu et pourtant, nous essayons tous...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]  

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ca ne sert à rien de fuir...." [Pv Malik et Jake]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» Le truc qui sert à rien !
» L'info qui sert à rien ! *O*
» Ca ne sert à rien, de s'attacher aux gens, ils finissent tous par partir! - Lili's évolution
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOST ISLAND || don't fall asleep... :: Les Coulisses :: Archive des Sujets-