Partagez | 
 

 The Beauty and The Beast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Castiel Evans

❙ r a c e : Loup-garou ( parenté Chasseur/Sorcière )
MessageSujet: The Beauty and The Beast  Lun 25 Mai - 16:50

















Theresa Cimballi
The Beauty and The Beast



Est ce que c'est encore comme ça que l'on drague ? ~




Non ... Je dois sûrement rêver ... Oui c'est ça, je suis dans un rêve et je vais me réveiller ! Sinon j'ai pris un violent coup sur la tête et je suis inconscient, ou je suis en plein délire à cause de la drogue ... Mais ça ne peux pas être vrai ! 
Depuis que je suis revenu à Ghost Island c'est comme ça, ne pense plus qu'à une chose, Theresa. 
Je veux dire, c'est une jolie fille, mais j'en ai vu des aussi sexy partout dans le monde, et ce n'est pas faute d'avoir couché avec ... mais pourquoi je ressens ce besoin obsessionnel de la voir ? Pourquoi je dois rêver d'elle la nuit ? Et c'est quoi cette étrange sensation quand je suis avec elle ? Oh ... Et ... Qu'est ce que je fiche avec un bouquet de fleur, dans ma voiture, devant chez elle !? 
Je me suis juré de pas tomber amoureux dans cette foutue ville ! Je ne suis ici que pour en finir avec ceux qui ont tués mon père, ces foutus Loups Lewis ... Peu importe si je déclenche une guerre, le Marrok n'aura qu'à dire que j'étais un déserteur, et que j'allais de toute manière mourir par un envoyé Vendicare. Ainsi j'aurais obtenu vengeance, et je n'aurai pas mis les miens en danger. 
Seulement je n'ai pas envie que la lignée Evans Delmont ne s'éteigne avec moi ... Alors je veux d'abord laisser un héritier ou deux avant de partir pour le grand voyage. 
C'est le sentiment de survie de la lignée qui me tourmente ? Je sais même plus réfléchir de manière cohérente bon sang ! 

- Bon ... tu vas la voir et tu verras bien si tu te fais des idées ... 

Tiens l'autre abruti qui me conseil maintenant ? Je sais pertinemment que tu veux voir une fille nue depuis le temps Scar ... Mais celle-ci ne sera pas comme les précédentes ... Désolé pour toi ! 

- Pas envie de la voir nue, hein ? Je sais pertinemment que tu penses avec ton membre viril en ce moment même ... tu vas juste lui casser le bassin ... 

Oh, ferme la un peu ! Si j'avais voulu ça, je l'aurais fait quand je l'ai raccompagné l'autre fois ! Et puis je suis sûr qu'elle aurait pas tenue 2 minutes avant de craquer pour un beau mâle comme moi. Bon, pour une fois je vais t'écouter Scar ... Je vais y aller comme je le ferais en temps normal et je vais voir de quoi il en retourne.

Je suis descendu de la Ford, en prenant le bouquet de fleur, uniquement des roses rouges, je sais ... Je n'ai pas de goût, et je m'en contre-balance, j'ai pas besoin de ça pour coucher avec quelqu'un ... 
Je me suis dirigé vers la porte du manoir, j'ai toqué et attendu quelques minutes, seul sur le perron. 
Je n'avais pas prévenu que je venais, donc il y avait des risques pour qu'elle ne soit pas là, j'ai attendu encore et encore. Personne. 

- Elle n'est sûrement pas là ... Je repasserai demain ... 

C'est alors que j'ai entendu ce bruit de course dans la maison, quelqu'un qui se presse pour ouvrir la porte, et c'est alors que je me suis retourné. Elle était là en peignoir, les cheveux encore mouillés, j'avais une vue parfaite sur son décolleté, et elle avait compris. Elle a mit ses mains devant et j'ai fais semblant d'être gêné, puis elle a prononcé mon nom d'une façon si suave à mes oreilles ... Tellement que je voulais le ré-entendre. 

- Tu peux le redire ... redire mon prénom ... Theresa ...

Elle fut surprise au début, hésitante, tenant la porte, j'entendais son rythme cardiaque s'accélérer, je voyais chaque goutte d'eau descendre de son cou jusqu'à son décolleté comme si j'avais un microscope braqué sur elle. Elle avala sa salive avant de le redire pour moi. 
C'est à ce moment là que j'ai tendu le bouquet de rose vers elle

- Petit cadeau pour me faire pardonner d'être passé à l'improviste ... J'espère que ça suffit ? Du moins on fait comme ça par chez moi ... Bien que je ne sois pas habitué aux coutumes locales ...

Elle m'a invité à rentrer, et une fois la porte fermée, je savais déjà la suite du plan ...


©Setsu Nekos

____________________________________



Moon is my mother, blood is my father, Kill is my mission


Dernière édition par Castiel Evans le Lun 25 Mai - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Theresa J. Cimballi

❙ r a c e : Almost Human
MessageSujet: Re: The Beauty and The Beast  Lun 25 Mai - 17:46






₪۩۞۩Castiel&Theresa₪۩۞۩₪

The beauty and the Beast

"Imperturbables sentiments."


Disons, que je n'avais pas prévu de la visite aujourd'hui.

Je m'étais levée dans l'optique de profité de ma journée de congé que la Fac nous avait donné après qu'un plaisantin ait aspergé les sols des bâtiments de peinture bleue. Je m'étais couchée tard après avoir travaillé une commande d'un client pour un berceau avec quelques motifs particuliers. J'y avais mis du cœur à l'ouvrage et je n'avais pas vue le temps passer. Papa et Maman étaient partis en voyage pour leur vingt ans de noces et ne revenaient pas avant un moment, puisqu'elle l'accompagne du coup à sa tournée.

Tant mieux, elle ne verrait pas sa fille dépérir. Je n'avais toujours rien à dit à mes parents et je commençais à croire que c'était la meilleure solution. Je ne voulais pas qu'ils passent leur temps à s'inquiéter et à ne pas profiter de leur vie de couple retrouvé. Je ne désirais rien d'autre que leur bonheur et leur sérénité, mes problèmes n'allaient en rien arranger leur vie. J'avais décidé de vivre et de les laisser vivre tranquillement. Le calme avant la tempête.

Je m'étais levée aussi motivée que pouvait l'être une boulimique au régime. J'avais avalé ma montagne de médicaments avant de m'occuper un peu de Chucky qui était en plein caprice. Monsieur allait louper son émission. Soit. Qu'il aille se faire un bûcher. Après m'être prise la tête avec, j'avais décidé d'aller gratter ma peinture sous les ongles sous une bonne douche bien chaude.

J'entamais la partie où je m'ébouillantais la peau sous l'eau pour bien rincer, quand je sentis Chucky aux aguets. Une fois que j'eus entendu les coups à la porte une fois l'eau éteinte, je dû attraper un peignoir à la va-vite et dévaler les escaliers pour ouvrir la porte et me retrouver devant...

Castiel.

Je ne pus m'empêcher de penser en premier lieu, que c'était lui. En deuxième lieu, que mon cœur avait loupé un battement. Et en troisième, que j'étais en peignoir et qu'il venait de lorgner mon décolleté. Super... Je crus que j'allais mourir les joues rouges quand il me tendit les fleurs.

"Mec, tu viens de gagner ton ticket retour."

Une fois à l'intérieur, les fleurs dans un vase et Chucky dans le placard (qui finalement s'avérait être un bon chien de garde). Je le fis s'installer sur la canapé en lui proposant quelque chose à boire.

Dans ma tête, je ne savais pas quoi faire. Je n'avais comme dit, pas du tout prévu de visite. J'étais en peignoir, les cheveux trempés, ma poupée maudite en train de piquer un fois dans le garde manger et j'avais cet homme qui me troublait depuis que je l'avais rencontré dans mon salon. Fut un temps où je n'aurais pas été gêné, mais en temps que sorcière cancéreuse, j'avais des choses à cacher, surtout à un homme qui me plaisait. J'étais trop vieille pour ce genre de chose.

"Vingt-deux ans bientôt, mais le traitement médical de quatre-vingt six ans..."

Chucky n'était pas très content. Voir pas du tout. Il tapait dans mon esprit et faisait tanguer ma capacité à repousser les migraines. Je dû aller le chercher et le poser à côté de moi dans le fauteuil. Gênée, je serrais mon peignoir contre ma poitrine.

- Merci pour les fleurs, mais tu n'étais pas obligé...

Je m'arrêtais une seconde et le regardais droit dans les yeux.

- ... Castiel...

Je me raclais la gorge.

- Que me vaut le plaisir de ta visite ?

©Setsu Nekos

____________________________________



۩۞۩

Invité, this city is mad. Run. Quickly...


Dernière édition par Theresa J. Cimballi le Jeu 6 Aoû - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Castiel Evans

❙ r a c e : Loup-garou ( parenté Chasseur/Sorcière )
MessageSujet: Re: The Beauty and The Beast  Lun 25 Mai - 20:04

















Theresa Cimballi
The Beauty and The Beast



~ Les mains balladeuses ... ~




Elle m'a installé dans son salon, qui était du style colonial, enfin je ne suis pas trop doué pour ce genre de chose, et puis mes yeux étaient occupés avec tout autre chose. Enfin, elle m'avait laissé quelques minutes seul dans le salon, pour faire je ne sais quoi, mais ces quelques minutes me permirent de retrouver mon calme. Depuis que je suis petit, j'ai un cœur qui n'a pas de rythme, c'est un cas récurrent chez les Evans, notre cœur n'a pas de rythme, s’accélérant ou non à son humeur. Mais quand je suis en présence de Theresa, je me sens incroyablement bien, vraiment bien. J'ai l'impression de goûter enfin au bonheur de la vie, que j'ai fuis pendant trop longtemps pour mon travail. Je m'accorde rarement des pauses avec des femmes, mais Theresa est bien la première pour qui je n'ai pas envie de sexe, mais autre chose. 
Elle est finalement revenue peu après, avec Chucky sa poupée, celle dont l'animosité à mon égard est plus qu'évidente, et elle pense que je ne le sais pas ... D'ailleurs est-ce qu'elle sait que je suis ... un Loup ? Je peux établir un pronostic : Non pas encore
Elle a une sale mine quand même, qu'est ce qu'elle peut bien avoir ? Rythme cardiaque normale, peau blafarde mais normale, mais elle a cette odeur de mort collée à elle. Mon instinct de Loup ne se trompe jamais, elle a cette odeur ... Mais je ne dirais rien, je ne veux pas gâcher ce moment magique. 


- Merci pour les fleurs tu n'étais pas obligé

- Je n'allais pas me pointer les mains vides non ? 

Elle marqua une pause avant de reprendre en me fixant 


- Castiel ... Que me vaut le plaisir de ta visite ?

Que dois-je lui dire ? Ce que je pense vraiment d'elle ? Ce qu'elle me fait ? Ce qu'elle suscite chez moi ? Je pense que je peux lui dire tout ce que je ressens ...

- Benh je venais me faire rembourser l'essence pour t'avoir raccompagné la dernière fois ... Je venais te voir pour discuter Theresa, car j'ai besoin de te parler ...

Elle me regardait intensément et ça me perturbait au plus haut niveau, je pouvais pas lui dire tout ça cash non ? En temps normal j'aurais pu ... mais ce peignoir me déconcentre car je veux absolument regarder ! Grah ! Bon sang ... 

- Theresa, ça va te sembler bizarre, mais je pense beaucoup à toi depuis que je te connais, tu vas me prendre pour un type étrange voir bon à interner mais ... Tu me hantes jour et nuit. Je ne sais pas si je deviens fou ou si je suis complètement à côté de la plaque. Mais je sais que cette poupée est spéciale pour toi et elle dégage quelque chose de fort ... Comme si elle voulait me tuer. Je me trompe rarement mais ... Theresa ... Est-ce que toi aussi tu es hanté par moi ?  

Voilà, je viens de tout dire, et je prie pour qu'elle soit du même monde que moi, car sinon je vais passer pour un fou. Si il faut c'est juste la poupée qui est magique et pas la fille. Je ne pourrais pas la tuer, car Céleste sait que je la connais, et comme je viens de débarquer en ville, je serai le premier suspect ... Quoi que ... Personne ne sait que je l'ai vu aujourd'hui ... Non mais pourquoi je dis ça moi ? Je suis trop habituer à mon travail moi ! De toute façon, je pourrais pas la tuer, car ... Je crois que je ... Je crois que je l'aime. Elle souffre, comme moi ... Mais moi je souffre de mon amour. Je veux pas refaire la même erreur qu'avec Nina. Pitié mon Dieu faite que Theresa soit du même monde que moi ! 
Je ne veux pas qu'elle prenne peur et qu'elle me rejette ! Tout sauf ça ! 

- Je sais que ça peux paraître étrange ... mais, je suis sûre que c'est le cas, je suis sûr que toi et moi on est liés par un lien étrange ... Comme si, on était voués à se rencontrer.

J'espère qu'elle est du même monde, car sinon je crois que je suis mal barré ...


©Setsu Nekos

____________________________________



Moon is my mother, blood is my father, Kill is my mission
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Theresa J. Cimballi

❙ r a c e : Almost Human
MessageSujet: Re: The Beauty and The Beast  Sam 6 Juin - 10:46






₪۩۞۩Castiel&Theresa₪۩۞۩₪

The beauty and the Beast

"Imperturbables sentiments."


- Benh je venais me faire rembourser l'essence pour t'avoir raccompagné la dernière fois ...

Quel connard radin. Il faut que je lui rembourse peut-être les fleurs, aussi ?

- ... Je venais te voir pour discuter Theresa, car j'ai besoin de te parler ...

Je ravalais mon agacement et retirais ce que je venais de penser juste avant. Je remis une mèche en place et ramenais mes genoux contre ma poitrine en évitant tout écart de tissu qui pouvait dévoiler ma chair nue sous le peignoir. Il avait déjà suffisamment relooké ma poitrine à mon insu, je n'allais pas lui donner plus de plaisir que ça.

Chucky semblait tendu. Comme s'il se préparait à sauter à sa gorge à n'importe quel instant. En même temps, je le comprenais. La dernière fois que nous nous étions vue, on va dire qu'on avait fini dans un sale état à cause de la malédiction. J'avais mis du temps à récupérer avec toutes ces bêtises et j'avais passé le double de temps à faire une leçon de morale à Chucky sur le faite de vouloir agresser des gens. Mais, ce n'était pas une sorcière d'une vingtaine d'année qui allait faire une leçon à un démon de quatre siècles ou presque. Forcer de croire, l'âge prime toujours.

Je reportais mon attention sur mon interlocuteur et sentis mon cœur adopter un petit rythme soutenu pour appuyer l'angoisse naissante dans mon cortex cérébral. Me parler... Seigneur, faites qu'il ne vienne pas me dire qu'il y avait une rayure sur sa carrosserie, je dois déjà trop de service à Zack.

- Theresa, ça va te sembler bizarre, mais je pense beaucoup à toi depuis que je te connais, tu vas me prendre pour un type étrange voir bon à interner mais ...

Hein ?

Sérieusement ?

Attendez, rembobinez. Est-ce qu'il était en train de me dire qu'il m'avait dans la caboche depuis le début ?

-... Tu me hantes jour et nuit. Je ne sais pas si je deviens fou ou si je suis complètement à côté de la plaque.

Ok, ok. Respire, Theresa. Reviens un peu à la réalité ma vieille. Tu n'es pas en train de recevoir une déclaration du garçon qui anime tes fantasmes depuis un moment. Mais non, soyons réaliste, j'ai encore trop forcée sur les somnifères. Ou alors j'ai trop reniflé le vernis à bois toxique et me voilà complètement défoncée. Dernière option, mes médicaments ou ma tumeur aiment me faire des coups un peu foireux.

"Banane, c'est bien réel."

Oh, bordel.

- Mais je sais que cette poupée est spéciale pour toi et elle dégage quelque chose de fort ... Comme si elle voulait me tuer. Je me trompe rarement mais ... Theresa ... Est-ce que toi aussi tu es hanté par moi ?  

Han.

Wah.

Comme expliquer à quel point mon corps tout entier bouillonnait et n'avait qu'une seule envie, c'était de le prendre dans ses bras ? Le souffle de bonheur et d'excitation que je ressentais à cet instant comme si venait de m'enlever un poids encombrant de la poitrine que je me trimbalais depuis des années. J'en oubliais presque ces questions sur ma poupée de compagnie tellement je me sentais heureuse et libre.

Puis soudainement, Chucky me ramena à la réalité avec une puissante vague de colère. Toutes mes émotions retombèrent une à une et je me mis à réfléchir. Je n'avais pas pensé une seule seconde que l'attirance que j'éprouvais été réciproque. Pas une seule seconde. Ni qu'on allait me poser des questions sur Chucky. Je sentis une douce vague de douceur m'envahir et je remercie Mama Anna discrètement tant la présence de Charlotte que je sentais à l'étage m'apaisait. Je pris une grande inspiration pour me calmer encore une fois.

- Je sais que ça peux paraître étrange ... mais, je suis sûre que c'est le cas, je suis sûr que toi et moi on est liés par un lien étrange ... Comme si, on était voués à se rencontrer.

Il n'était pas fou. Peut-être à bien des niveaux, il l'était, mais pas sur celui-là. Même en étant qu'une médiocre petite sorcière, je le sentais aussi. Ces choses-là, qui ne s'expliquent pas. Qui n'ont de sens qu'une fois qu'on se retourne et qu'on contemple le chemin parcouru. Je sentais son aura, loin d'être humaine et cette impression que nous nous étions toujours connu était bien vivante.

J'allais mourir.

Cette pensée tomba sur mon cœur et mon estomac comme une brique en pleine figure. Ainsi, je devais le croiser avant qu'on ne m'enterre. Ainsi, je devais encore avoir envie de vivre pour des sentiments partagés. La vie était tellement mal foutue. Je ne pouvais pas. J'avais le choix entre vivre encore une fois, intensément et le faire souffrir pendant des années ou alors faire abstraction de tous mes sentiments et lui donner une chance de repartir plus facilement.

Chienne de vie.

Je savais qu'il attendait une réponse, mais j'étais là avec mes démons, mes pour, mes contre, et la vague impression d'être à un tournant. Je fermais les yeux.

"Pas de Joker, ni d'As pour te sauver la mise. All in. "

- Tu n'es pas fou. Je pense autant à toi que tu as l'air de penser à moi.

Sobre, ma réponse était sobre et douce. Pas d'excitation, pas de froideur, juste une éternelle douceur.

- Je ne suis qu'une descendante de la Suprême des Sorcières de Salem. Rien de bien... important. Chucky est ma malédiction, je suis la Gardienne de ce démon transmis de génération en génération.

Expire, inspire. Je rouvris les yeux et plantais mon regard dans le sien.

- Je ne veux pas d'une relation avec toi. Le destin a mal joué les cartes. Mais je ne peux pas être avec toi. Je vais mourir.

Chucky semblait plus que satisfait de ma réponse.

Qu'il aille brûler en enfer.

©Setsu Nekos

____________________________________



۩۞۩

Invité, this city is mad. Run. Quickly...


Dernière édition par Theresa J. Cimballi le Jeu 6 Aoû - 11:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Castiel Evans

❙ r a c e : Loup-garou ( parenté Chasseur/Sorcière )
MessageSujet: Re: The Beauty and The Beast  Mar 21 Juil - 16:01

















Theresa
Beauty and the Beast



~ Big Bad Wolf ... Je vais te dévorer ! ~




Une sorcière? Descendante des Salem ? Les Sorcières ... En temps normal, les Sorcières que je connais son soit avec nous pour faire en sorte que nos petits voient le jours, ou elles créent elles-mêmes des Loups pour leurs basses besognes. Mais le fait est que malgré tout, elle est du même monde que moi : Le Surnaturelle !
Elle ne sait toujours pas qui je suis en réalité, mais elle a bien compris que j'étais encore moins humains qu'elle, et dans tous les sens du terme. Je ne suis pas humain au sens génétique du terme, j'ai perdu mon humanité car je suis dans la mort en permanence, je ne suis plus humain non. 




- Vu que tu m'a dis ton petit secret, je vais te révéler le mien, je ne suis pas plus humain que toi, je vais te montrer qui je suis ... 




J'ai commencé à enlever mon blouson en cuir et mon tee-shirt en dessous, elle a jeté un regard sur mon torse, je l'ai regardé l'air de dire : Première fois que l'on vois un torse de mâle ? Mais je n'ai rien dis, je me suis contenté de déplacer les meubles pour créer un espace suffisant pour accueillir ma taille.




- Ne crie pas ... Sinon ça risque de mal finir ... 




C'est alors que je me suis transformé devant ses yeux, en temps qu'Alpha Vendicare, je suis plus grand que les Loups normaux, plus rapide, plus dangereux et surtout je me change rapidement. Je me suis retrouvé devant elle, même sous ma forme de loup, je la dominais d'une tête environ, et elle semblait surprise par ma taille, mais rien de plus.




- Tu ne semble pas choqué ... En général je suis du genre à me régaler de l'horreur et la surprise de mes victimes ... Enfin bref, on dirait que la télépathie te surprend déjà un peu plus ! Tu pourrais au moins me donner l'impression d'être menaçant ... 




Elle ne semblait pas si surprise que ça, alors je suis redevenu humain d'apparence et je l'ai toisé du regard, les mains sur les hanches. Pas de doute, elle n'était pas impressionnée par autre chose que mon torse, et j'ai l'appui des hormones de la pièce ! 


- Bon maintenant que tu connais mon secret et moi le tiens, j'espère qu'une relation de confiance va se tisser entre nous et que tu vas m'aider pour ma mission ici, je t'explique. Un clan de Loup-garou nommé "Lewis" a tué mon père, et je cherche l'aide d'une personne d'ici pour avoir des informations.
Tu ne dévoile pas mon secret, et moi je ne dis pas à ton ami céleste que tu t'apprête à nous quitter d'ici peu, et ne cherche pas à me mentir, j'ai de l'expérience dans la mort, que je la donne ou non. Est-ce ce que je peux quitter la maison en sachant que tu es intéressée par mon offre, ou bien, est-ce que je dois te rayer de la liste ?


J'ai arqué un sourcil en attendant sa réponse en sachant qu'elle allait pertinemment réfléchir un long moment dans sa petite tête, mais si le temps est compté pour elle, j'espère qu'elle ne clamsera pas avoir sa réponse ...  



©Setsu Nekos

____________________________________



Moon is my mother, blood is my father, Kill is my mission
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The Beauty and The Beast  

Revenir en haut Aller en bas
 
The Beauty and The Beast
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Beauty & the Beast
» [CLOS] [Robyn/Marsh] Beauty & the Beast
» Beauty and The Beast ▬ BeaSius (terminé)
» Beauty & the Beast ft. Amalthea Bluesteel
» III.04 - Beauty and the Beast [Feat. Bobby]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOST ISLAND || don't fall asleep... :: Aux Alentours :: Habitations :: Manoir Cimballi-