Partagez | 
 

 The Perks Of Being A Hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Mercy Harquin

❙ r a c e : Humaine
MessageSujet: The Perks Of Being A Hunter  Sam 6 Juin - 19:17


     


 
The Perks Of Being A Hunter

Mercy&Alexander

 
   

   

Le département du shériff ressemblait à une fourmilière. Des appels fréquents, des officiers qui couraient d’un bout à l’autre en marmonnant qu’il n’était pas possible qu’ils aient perdu ce « putain de procès-verbal ».
Cela aurait pu être un jour comme un autre si seulement on ne se trouvait pas à Ghost Island et s’il ne fallait pas une bonne raison pour que la police décide de bouger ses fesses. La raison, Mercy l’ignorait. Elle était simplement en train de siroter son café et de tenir des dossiers pour s’occuper les mains. Il lui fallut plusieurs minutes pour se rendre compte de la présence de Lucy Jones à côté d’elle. Un regard dans sa direction apprit à Mercy qu’elle bouillonnait de l’intérieur. Une seule personne pouvait venir à bout de son calme de légendaire. Mercy posa son gobelet de café, réajusta son badge (un faux, bien entendu) et se redressa.

- Qu’est-ce qu’il t’a encore dit, le gros lard ?

Lucy tapait sur le clavier son ordinateur, les lèvres serrées.

- Les mêmes conneries. Qu’une femme n’a pas sa place sur le terrain, bla bla bla.

Elle ponctua son dernier « bla » d’un coup rageur sur la touche « Entrée » de son clavier.

- Du coup, faut que je me tapes ces rapports que personne ne tient jamais à jour parce que TOUT LE MONDE A UN POIL DANS LA MAIN !

La remarque aboyée à l’adresse des autres occupants du bureau fit mouche et ceux qui étaient visés baissèrent la tête et firent soudain semblant d’être occupé ailleurs. Mercy dût dissimuler un sourire qu’elle ravala aussitôt quand Lucy lui lança un regard assassin.

- Au fait, y’a un type dans la salle d’interrogatoire qui attend que quelqu’un s’occupe de lui. Un voisin a appelé parce qu’il rôdait trop près de chez lui.
- Pourquoi on irait arrêter un rodeur main… Ah. Il était sur Hope Street, c’est ça ?


Autrement, là où tous les bourges de la ville avaient une maison et où tous ses habitants étaient membre de la NRA. Une mégère tombait en panne de lave-linge et vous pouviez être certain qu’Humphrey irait réparer lui-même sa machine, s’il arrivait à lever ses fesses grasses de sa chaise. Mercy leva les yeux au ciel et saisit son gobelet.

- Okay, je m’en charge.

Même si je ne suis même pas flic.
Un beau jour, elle allait finir par se faire démasquer. Un beau jour. En espérant qu’elle sera déjà loin de la ville quand ce moment arrivera. Elle se dirigea vers la salle prévue à cet effet. Miroir sans tain, une table, quelques chaises et elle ressemblait à n’importe quelle salle d’interrogatoire qu’on voyait dans les films.
Elle entra à l’intérieur et dévisagea le type qui avait eu le temps d’attendre qu’on s’occupe de lui.

- Hayleen Brooks, je travaille ici dit Mercy en prenant place face à l’individu.



   


____________________________________





They say we are what we are, but we don't have to be. I'm bad behaviour but I do it in the best way. I'll be the watcher of the eternal flame. I'll try to picture me without you but I can't. 'Cause we could be immortals just not for long. And live with me forever now. Pull the blackout curtains down.


Revenir en haut Aller en bas
 
The Perks Of Being A Hunter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A hunter ... a bear
» Le site et les bonus de Perks & Co
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Monster Hunter Orage
» Hunter Cal Blaire - The right kind of wrong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOST ISLAND || don't fall asleep... :: Ghost Island :: Département du Shérif-