Partagez | 
 

 Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Trish

MessageSujet: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Ven 16 Juil - 12:52

Tsish fronça les sourcils. Elle avait froid. Très froid. Quelque chose agitait ses cheveux qui tourbillonnaient autour de son visage, fouettant ses paupières mi closes, éparpillant ses mèches brunes en un halo étrange. Le vent. Du vent. Oui, voilà, c'était ça. C'était le vent qui lui glaçait le sang et lui martelait le visage de son souffle glacial.
Elle était dehors. Ça lui revenait petit à petit, comme une boule de papier froissé qu'on déplie très lentement, avec milles précautions pour ne pas la déchirer. Dehors. L'air de la nuit, l'obscurité, et sous ses pieds, la fraicheur humide de l'herbe lui indiqua qu'elle n'était plus vraiment en ville. Elle battit des paupières, se réveillant avec difficulté. Encore embuée par la torpeur de son sommeil, elle leva ses mains à son visage et se frotta les yeux. Sur sa droite, elle entendit un léger bruit d'herbe piétinée, puis le froissement d'un tissu, tout près d'elle. Elle sentait, plus qu'elle ne la voyait d'ailleurs, la présence de Trick. Ses paupières papillonères à nouveau, et elle tourna la tête, cherchant à comprendre. La voix doucereuse de son amie lui parvint, à moitié couverte par les hurlements du vent qu'elle percevait à présent de mieux en mieux.

- Désolée. Je voulais pas te réveiller! Ça va aller?


Moins inquiète qu'intriguée, Trish leva la tête, apercevant un morceau de ciel, rempli d'étoiles. Elle avait marché. Dans son sommeil, apparemment. Ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait, elle en était bien consciente. Elle ne pouvait pas contrôler tous les faits et gestes de son double, pourtant, si elle parvenait à la traîner derrière elle la journée, la nuit, les rôles s'inversaient et c'était la petite créature qui s'occupait de la promener. Et elle était forcée de la suivre, qu'elle soit éveillée et consciente ou bien endormie profondément. Son corps était régi par les règles d'un contrat dont elle ignorait jusqu'à l'origine, mais elle ne pouvait pas l'outrepasser, pas même en se prostrant dans ses rêves. Agacée, elle se racla la gorge. Elle piétina un peu sur place, ses genoux tremblant sous l'effet du vent glacé qui s'engouffrait sous sa chemise de nuit. Encore trop fatiguée pour se mettre en colère, elle se contenta de passer ses bras autour de ses épaules pour se réchauffer, et de répondre, amère.

- Tu aurais pu me prendre un manteau. Ou des chaussures... Je vais me chopper une pneumonie avec tes conneries...

Trick eut un sourire désolé, qui s'estompa bien vite. En guise de réponse, elle se glissa derrière la jeune femme, et passa ses mains autour de son cou, s'accrochant à elle pour tenter de la réchauffer. Un petit rire surnaturel aux allures de tintement de grelot s'échappa de sa gorge. Trish leva les yeux au ciel, observant un moment les étoiles perdues qui nageaient dans leur océan d'encre de chine. La présence de son double ne la réchauffait pas totalement, le contact étant plutôt humide et tiède, mais elle l'empêchait de trembler comme une feuille morte. Finalement, elle avisa la structure métallique qui lui faisait face, puis la forêt à l'horizon, et enfin la ville qui s'étendait dans leur dos. Elle fronça les sourcils, et questionna son double.

- On est où?

- Ça c'est le château d'eau.

Trisha se tordit le cou en essayant de regarder par dessus son épaule et de croiser le regard de son étrange amie.

Et pourquoi t'as voulu venir ici? Qu'est-ce qu'il y a de si drôle à faire pour que tu me traine jusqu'ici malgré le fait que je dorme profondément?

- J'avais envie de prendre un bain de minuit?

Trish eut une expression de dégoût. Elle se dégagea de l'étreinte de son amie et s'avança vers le bâtiment. Il était circulaire et pas très haut, mais sûrement très profond. Une petite échelle permettait de l'escalader, sûrement pour la maintenance, et l'édifice dans son ensemble paraissait en mauvais état. La pierre avait l'air malade, comme grumeleuse et rouillée à la fois. La jeune humaine s'avança, fit rapidement le tour de la construction, sans trouver de porte. Il fallait sûrement entrer par en haut. Elle fit volte face et jeta un regard complice à son amie. Maintenant qu'elle était là... Et puis elle était certaine que cette visite nocturne ne nuirait à personne, alors pourquoi pas en profiter?
Elle hésita, toisa le haut du château d'eau qui s'élevait à quelques mètres seulement, puis sourit faiblement.

- Là dedans? T'es sûre? Ça a l'air dégoûtant tu sais?

Elle posa les mains sur le premier barreau de l'échelle, constatant que la peinture s'écaillait et se détachait sous ses doigts. Elle grimaça, puis entama son escalade. Elle était pieds nus, et le métal froid contre la plante de ses pieds la fit sursauter. Elle avait passé, entre ses paumes et les barreaux, le tissus des manches, trop longues et trop larges pour elle, de l'étrange robe se satin blanche qui lui servait de chemise de nuit. Arrivée en haut, elle se pencha, guettant dans l'obscurité en essayant d'apercevoir un fond ou une quelconque échelle, mais elle ne percevait que le reflet de la lune sur la surface de l'eau, enfermée dans le petit bassin par le miracle de la pluie. Elle fit la moue; l'entrée n' était certainement pas ici.

- Ça a l'air super profond. Faut rentrer par un autre endroit, je pense...

Pourtant, Trick ne répondit pas, occupée par un autre problème, plus urgent que le premier et pourtant bien plus discret: la personne qu'elle venait d'apercevoir en contrebas et qui remontait la colline en venant vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Sam 17 Juil - 10:51

    Il fallait quitter cet endroit au plus vite. Honnêtement, je me demandait -en tant qu'homme qui sort d'internement en hôpital psychiatrique- si ce qu'il avait ressenti au Motel qu'il venait d'acquérir n'était pas le fruit de son imagination. Mais dans le doute j'avait préféré s'enfuir en courant. La peur d'un interdit... en quelque sorte lui revenait sans cesse en tête.
    Et si c'était ma mère ? Alors, tout les traitements subits me réapparaissaient. C'était horrible. Enfermé dans une petite cellule, aux soins de bases pour les choses qu'ils appelaient " bénines " mais aux traitements de force dès que je prononçait le mot Norma. Comme si c'était un crime.
    Ça a prit du temps, mais je m'en suis sorti. Alors pourquoi, pourquoi avait je besoin de repenser à elle, à la craindre ? " Elle est morte ! " me disaient ils. Je le sais après tout, c'est moi qui l'ai tuée. Seulement, elle n'est pas entièrement morte. Ça, malheureusement, ils ne le comprenaient pas.
    A force de réfléchir et de marcher, j'avais finit par atterrir hors de la ville. Evidemment, je ne connaissait pas encore Ghost Island donc autant dire que j'étais perdu. Le pire dans tout ça, c'est qu'il faisait nuit et que l'endroit n'était pas très accueillant.
    Je m'approchais timidement de ce que j'avais pu distinguer vaguement, un château d'eau il me semble. Etant donné que je n'allais pas faire demi tour pour retourner au Motel - il en était hors de question - je continuais à marcher en direction de l'édifice en pierre. Et peu à peu, j'entendais des voix.

    * Tiens, il y a quelqu'un ici ? Ça doit être un SDF à tout les coups.. prenons garde *

    Les yeux grands ouverts, les sens en éveil, je tentais de m'approcher le plus possible et de trouver un endroit où me cacher pour la nuit. Je prenais également avec moi tout ce qui pouvait me servir par la suite - briquets, branches- et éventuellement de quoi me défendre.
    Soudain j'aperçus une jeune femme en haut du château d'eau. Que faisait elle là haut par une heure pareille ?!
    Elle devait surement être somnambule. Je ne voyais pas d'autres solutions. A part...si elle tentait de se débarrasser d'un cadavre. Dans tous les cas, la meilleure chose à faire était de déguerpir. Mais lorsque je l'entendit parler (pas très distinctement) j'ai crut qu'elle s'adressait à moi. Je la saluai alors, d'un air méfiant.

    " Bonsoir... mademoiselle ? Que faites vous là haut ? "

    C'était d'autant plus difficile pour moi de lui parler car malgré tout mes traitements, je savais qu'au fond de moi Norma veillait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Sam 17 Juil - 12:28

Trish contemplait en silence son reflet sombre qui ondulait dans l'eau en contrebas. Une vague odeur d'eau croupie remontait vers elle mais ça ne la gênait pas outre mesure. Plongée dans ses pensées, elle n'avait pas entendu l'étranger s'approcher, aussi fut-elle surprise d'entendre la voix de Trick prendre une tournure inquiète. La jeune créature était joyeuse en toutes circonstances, et considérait chaque nouvelle source d'ennuis comme un nouveau divertissement. La seule fois où elle s'était vraiment montrée effrayée, c'était le jour où le père de Trisha était monté dans sa chambre, la ceinture en main.

- Euh... Trish...?

L'intéressée releva la tête, s'écartant du bord pour regarder en dessous d'elle. Elle agrippa une main au premier barreau et lâcha la seconde pour pouvoir se retourner. Ses yeux papillonèrent un moment dans le vide, cherchant la silhouette translucide de son double, puis elle remarqua une troisième silhouette présente dans la clairière. Au moment où elle l'apercevait, l'étrange individu éleva la voix, empêchant Trick de poursuivre sa phrase.

« Bonsoir... mademoiselle ? Que faites vous là haut ? »

Trish sursauta violemment, et sentit son talon déraper de son support métallique. Pendant une fraction de secondes, elle ne fut plus en équilibre que sur du vide. Elle poussa un cri étranglé; son corps plongea vers le bas, sa main lâcha prise, et elle dévala au moins cinq barreaux de l'échelle avant de pouvoir se rattraper. La scène n'avait duré qu'une seconde mais elle avait cru apercevoir toute sa vie défiler sous ses yeux. Agrippée aux barres métalliques, les doigts à présent moites et tremblante comme une feuille, elle attendit de récupérer le contrôle de sa respiration avant de répondre. Comme à chaque fois qu'elle était vraiment énervée, son accent campagnard repris un instant le dessus, donnant à la scène un aspect surréaliste.

- Bon sang!! On a pas idée de faire peur à des gens qui sont sur une échelle!! Vindiou d'crétin!!

Elle se hâta de redescendre, sentant que les muscles de ses jambes, à présent aussi mous que de la guimauve, ne lui permettraient pas de rester là haut très longtemps. Elle se laissa glisser jusque par terre, où Trick l'attendait, et s'avança vers le jeune homme, encore sonnée, avec la ferme intention de l'engueuler. Puis, elle se souvint qu'elle était dans un endroit désert, entouré de bois, en chemise de nuit, et en présence d'un homme qui faisait presque deux têtes de plus que lui et dont elle ne savait rien.
Son pas ralentit progressivement, et elle finit par s'arrêter, à quelques mètres de l'inconnu. Avisant la silhouette massive qui se découpait dans la pénombre, elle recula d'un pas, cherchant dans son dos la présence rassurante de Trish.

- Excusez moi...

Elle ralentit sa respiration, jetant un oeil autour d'elle, à moitié pour chercher un endroit où s'enfuir en cas de besoin, à moitié pour meubler la conversation et cacher sa peur. Dans sa tête, ses neurones s'activaient à toute vitesse, à la recherche 'une bonne excuse. Finalement elle opta pour la plus simple: faire l'étonnée.

- A vrai dire, je sais pas vraiment ce que je fais ici... J'me suis réveillée là, ça m'arrive parfois... mais rarement aussi loin de chez moi...

Bon, en fait, c'était pas vraiment un mensonge. SI on omettait la partie « je suis contrôlée dans mon sommeil par une créature mystérieuse qui à mon exacte apparence mais que vous ne pouvez ni voir ni entendre et si jamais j'en parlais on m'enverrais en hôpital psychiatrique immédiatement... », ça correspondait à peu près à la vérité...

- Et vous? Vous... habitez dans le coin...?

- Eh bah, va-y! Appelle le Robin des bois tant que t'y est! Dis donc je t'ai connu plus en forme ma vieille. Tu devrais dormir un peu plus la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Sam 17 Juil - 17:16

    Elle semblait m'avoir entendu. Lorsque je la vit dégringoler de plusieurs barreaux, mon souffle se coupa et mes yeux s'ouvrirent en grand. Et voila, à tout les coups elle était vraiment somnambule et je l'avais perturbée ! Paniqué, je restais debout devant cette scène terrifiante sans savoir que faire. Finalement elle retrouva son équilibre et me regarda avec deux grands yeux pleins de colère. Je l'entendit me crier dessus avec un drôle d'accent, si bien que j'avais presque cru qu'elle ne parlait pas notre langue.

    " - Bon sang!! On a pas idée de faire peur à des gens qui sont sur une échelle!! Vindiou d'crétin!! "

    En l'entendant m'insulter, je baissai la tête comme si je venais de me prendre un coup derrière le sommet du crâne. C'était un accident... cela faisait des années qu'une femme ne m'avait pas ainsi nommé. A vrai dire.. la dernière fois, c'était ma mère. Juste avant que je ne l'empoisonne. Je secouai la tête pour faire partir cette image de ma tête. N'y pensons plus. Malgré tout, je sentais Norman ( c'est à dire moi avant d'avoir tué Mme Bates ) réapparaitre. Sans savoir exactement ce que je faisais, je repris mes tics d'enfant et m'excusai en bégayant.

    " - Je ne ... pardon. C'était un.. un acci..un accident. "

    Peu après c'est elle qui s'excusait. Elle avait déjà l'air moins en colère. Norman disparut à son tour, me laissant seul face à la jeune femme. Elle enchaina rapidement :

    " - A vrai dire, je sais pas vraiment ce que je fais ici... J'me suis réveillée là, ça m'arrive parfois... mais rarement aussi loin de chez moi... "

    Était elle, oui ou non, somnambule ?! J'allais bien finir par le savoir... Je hochais la tête tout en fronçant les sourcils. Pas très clair son histoire. Mais peut importe. Elle me posa ensuite une question. Est ce que j'habitais dans le coin ? Que pouvais je lui répondre ? Réfléchissons...

    " - Euh... à vrai dire, je viens d'arriver en ville. J'ai racheté le Motel, et bien que j'étais censé y dormir cette nuit je... non rien. Quoi qu'il en soit j'ai préféré m'éloigner, et à force de réfléchir en marchant, j'ai atterris ici. "

    Je souriais tristement. Mon histoire n'était pas très claire non plus. Mais je ne pouvais pas lui dire que j'avais ressenti quelque chose dans la pénombre.. elle me croirait fou. Comme les autres. Il fallait changer de sujet de conversation. Évitons de s'attarder sur des " détails ".

    " - Dites moi, est ce que vous connaitriez un endroit tranquille où dormir ? Je n'ai pas très envie de retourner au Motel en pleine nuit.. enfin.. je dois bien avouer que je suis un peu peureux par moments. J'espère que les travaux seront bientôt terminés afin que je puisse y dormir sans problème. "

    Je masquais mon inquiétude réelle sous un petit rire timide. Allait elle s'apercevoir que quelque chose clochait chez moi? J'espérais que non. Tout en attendant une réponse, je scrutais l'horizon du regard... à première vue, dormir ici n'était vraiment pas une bonne idée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Dim 22 Aoû - 16:56

Trish était dans le brouillard. Bien qu'elle ait l'habitude de ce genre de situations loufoques, dans le cas présent trop d'éléments perturbateurs indépendants de sa volonté venaient s'ajouter au listing, et ça lui donnait mal à la tête.
D'abord, elle était réveillée brutalement par son double qui avait décidé de faire une petite ballade dans les coins les plus glauques de la ville.
Ensuite, elle manquait de faire une chute mortelle sinon très dangereuse parce qu'un imbécile avait décidé de lui faire avoir une crise cardiaque alors qu'elle grimpait sur une échelle.
Imbécile, qui, soit dit en passant, se révélait être un homme plutôt imposant et, au vu des circonstances et de l'endroit où ils se trouvaient, passablement inquiétant.
Puis, pour finir en beauté, et ce alors qu'elle se retrouvait à parler de la pluie et du beau temps avec un inconnu flippant, Trick avait décidé de redevenir une insupportable présence nuisible.
Elle avait froid, et sommeil.
Elle avait mal au pieds, et aux mains, et elle s'était probablement égratignée méchamment un peu partout sur les jambes et les poignets en essayant de se rattraper à l'échelle.
Ah, oui, et elle avait une migraine de la taille de la chine.

C'était vraiment, mais alors vraiment, loin d'être une bonne soirée. Ou nuit. Peu importe...

Pour couronner le tout elle ne savait vraiment pas quoi répondre, à mesure que la conversation dérivait vers quelque chose de vraiment bizarre. Pendant une seconde, elle se prit à imaginer que tout cela n'était qu'un rêve, et qu'elle allait se réveiller d'une seconde à l'autre dans son lit bien chaud, Trick allongée à ses côtés. Puis, elle se rappela qu'elle venait de se réveiller, et qu'il était impossible de le faire dans un rêve. Tout était réel.
Réel.

Y compris le drôle de type planté devant elle et qui riait avec des manières de petit adolescent endimanché et timide. Ce qu'il n'était certainement pas au vu de la carrure, soit dit en passant. A présent, peu d'options s'offraient à elle. Soit elle s'enfuyait en courant, soit elle laissait Trick lui régler son compte (ce dont, elle n'en doutait pas une seule seconde, son doppleganger était tout fait capable), soit elle trouvait rapidement un moyen de se tirer de là sans passer ni pour une cinglée ni pour une extraterrestre...

Elle resta un instant silencieuse, considérant cette dernière option alors qu'une idée étrange germait dans sa tête. Une extraterrestre? Pourquoi pas après tout? Sa simple existence et celle de Trick tenaient à elles seules plus de la Science fiction que de la normalité...

Un petit sourire naquit sur ses lèvres, attirant l'attention de Trick qui l'observait sans comprendre. Prise d'une inspiration soudaine, elle leva les yeux vers les étoiles, puis revint sur le jeune Homme qui attendait toujours sa réponse. Un air étrange flottait à présent sur son visage, et elle devait à cet instant précis avoir quelque chose du fameux Chat de Chester.


- Oh, vous savez, cette ville n'est vraiment pas le meilleur endroit au monde pour s'endormir mon cher... Mon cher comment, soit dit en passant?


Elle se mit à marcher, le contournant alors qu'il ne la quittait pas des yeux. Une pointe de malice brillant dans ses yeux, elle s'amusait comme une gosse qui aurait tout juste ouvert ses cadeaux de noël.


- Il y a beaucoup de... légendes sur cet endroit. On dit qu'on n'y vient jamais par hasard. Et qu'il s'y tient des... Réunions.


A ces mots, elle jeta un œil vers les bosquets, puis vers Trick qui commençait à comprendre, et qui affichait à présent un sourire rempli de malice. La jeune créature courut se jeter dans les buissons, et entreprit de faire le plus de bruit possible, cassant des branches basses et secouant des jeunes arbres avec ses pieds. Du point de vue de quelqu'un d'extérieur, ça aurait aussi bien pu être le vent. Pourtant, le phénomène restait... étrange. Mystique.

Terrifiant...

Car c'était bien là le pouvoir de Ghost Island. Rendre de petits mouvements de branches complètement terrifiants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  Lun 30 Aoû - 8:23

Cette jeune femme était vraiment étrange. Elle semblait complètement pommée. Et moi aussi, soit dit en passant. J'avais bien vu un sourire se nicher sur son doux visage, mais je n'en tint pas compte. Probablement un tic.

- Oh, vous savez, cette ville n'est vraiment pas le meilleur endroit au monde pour s'endormir mon cher... Mon cher comment, soit dit en passant?

La réponse qu'elle venait de me donner ne me satisfaisait pas vraiment. Je tombais de sommeil, et la peur me rongeait de l'intérieur. Je ne pouvais pas tenir trop longtemps sans dormir (question de faiblesse physique). J'étais visiblement mal tombé... mais maintenant que j'avais racheté le motel, je ne pouvais plus quitter la ville.

- Ah oui... je me nomme Norman. Norman Bates.

- Il y a beaucoup de... légendes sur cet endroit. On dit qu'on n'y vient jamais par hasard. Et qu'il s'y tient des... Réunions.

Que voulait-elle dire par là ? Des...réunions ? Tout ça n'était pas très clair dans mon esprit. Et elle ne m'aidait en rien avec ses insinuations. Après tout, je souhaitais seulement dormir tranquillement !

Autour de nous, le bois s'animait, et des bruits surgissaient des environs. Ce n'était pas vraiment rassurant. Il fallait que je retourne en ville rapidement, avec ou sans son aide. De toute façon elle n'avait pas l'air très coopérative.

- Excusez moi mademoiselle mais je n'ai pas l'impression que vous souhaitez m'aider...je suis navré de vous avoir dérangé durant votre... escapade nocturne. Je vais retourner en ville à présent...

Sur ces paroles, je commençais à tourner les talons, un peu effrayé par cette ambiance glauque. Allait elle me suivre, ou me laisser en plan ? Je n'en avais aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Drowning pool [ Trish et Norman] [Sujet Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet officiel POOL LNHS 2015-2016
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Pool saison 2010-11
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GHOST ISLAND || don't fall asleep... :: Les Coulisses :: Archive des Sujets-